42... triste anniversaire

Publié le par NightWind

Voilà, c'est aujourd'hui, et j'ai le moral dans les chaussettes.
Non pas parce que je prends un an de plus, ça, ce n'est pas un problème... De toutes façons, c'est inéluctable alors autant accepter le fait que l'on vieillit.
Non, ce qui me rend triste, et qui m'enlève l'envie de fêter cet événement, c'est que Manou me manque, encore plus aujourd'hui. Elle qui m'a donné la vie, elle n'est plus là aujourd'hui pour fêter ce jour avec moi, plus là pour me raconter en riant l'aventure de ce 3 décembre, il y a 42 ans. Comment pourrais-je faire la fête et m'amuser alors que celle sans qui je ne serais pas née n'est plus là ?
J'ai le coeur qui saigne, cette blessure est tellement profonde, tellement douloureuse ! J'ai tant de mal à accepter, même si ça fait bientôt 6 mois, je crois que je n'arriverai jamais à faire complètement le deuil. Il y a toujours, quoi que je fasse, une petite voix au fond de ma tête qui hurle "NOOOON" et qui refuse tout en bloc.
On me dit que ça passera avec le temps, mais j'ai l'impression que plus le temps passe, plus la peine est grande, plus elle me manque, et tous les événements comme les anniversaires, les fêtes, etc... deviennent des moments douloureux où tout ce que j'ai en tête, c'est qu'elle n'est plus là.
Mon coeur est vide depuis près de 6 mois, je fais semblant de vivre, semblant d'aller bien, semblant de ne pas avoir envie de mourir chaque fois que j'entends le mot "maman", parce que ce mot, pour moi, est à jamais le hurlement que j'ai poussé au fond du jardin le jour de sa mort, ce hurlement qui résonne dans ma tête et dans mon coeur, qui m'envahit souvent, spectre sombre de la folie, cauchemar aux griffes acérées qui dévore mon âme...


Publié dans Humeurs et Autres

Commenter cet article

Nokomis 13/12/2008 16:13

Mon coeur t'accompagnes dans la joie ou la tristesse Kat. Je penses fort à toi aujourd'hui, demain et les autres jours ...
Bisous petite Lune

Minerva 13/12/2008 16:13

Ma pauvre petite Kat,
Je comprends ta douleur et cela, même si j'ai la chance d'avoir toujours auprès de moi mes parents et je n'ose imaginer le drame que ca sera quand ils me quitteront.
Faire semblant de vivre, faire semblant d'aller bien est un geste de générosité que tu offres à tes proches, à ton conjoint mais c'est bien que tu exprimes en ces lieux tes sentiments profonds,cette peine, cette tristesse, ce désespoir et certainement cette colère... et cette sensation de ne pas avoir tout dit, de ne pas avoir dit "au revoir".
Il y aura toujours quelqu'un pour te soutenir Kat et pour t'encourager à vivre la voie qui est la tienne.
Je t'embrasse et mes pensées t'accompagnent. Courage...

Nathasarah 13/12/2008 16:12

Que te dire ma chère Cathy, tant je sais que les mots les plus doux seront vains face à une telle détresse...
à cause de cela, pour ne pas remuer le couteau dans cette plaie encore si vive, et en espérant que ces mots te réconforteront tout de même un tout petit peu, je ne peux que te le redire encore et toujours : je t'aime...
bisous tout doux pour panser ton coeur, pour tenter de sécher tes larmes...
Nat...