Druidcraft, mélange harmonieux

Publié le par Kat-NightWind

Le/la Druidcraft est une pratique spirituelle qui réunit des éléments provenant à la fois du Druidisme et de la Wicca. Le terme a été créé par Philip Carr-Gomm, et est également le titre d’un de ses ouvrages (Druidcraft - The Magic of Wicca & Druidry). Cette voie spirituelle prend un réel essor au Royaume-Uni en ce moment, avec de plus en plus de Covens/Bosquets/Groupes. Tous les pratiquants du/de la Druidcraft ont un solide parcours à la fois dans la Wicca et dans le Druidisme, souvent dans cet ordre-là.

Le Druidisme et la Wicca sont deux voies spirituelles distinctes, mais qui partagent un certain nombre de similarités. Même si leurs racines remontent à la fondation de la culture de l’Europe occidentale, la façon dont elles sont pratiquées aujourd’hui n’a été formulée que récemment, et dans son livre, Philip Carr-Gomm affirme que les différences actuelles proviennent des différences entre deux amis, Gerald Gardner et Ross Nichols, qui se sont engagés dans ces traditions il y a moins de 75 ans. En 1964, Ross présenta un Druidisme basé sur la mythologie celtique, les récits bardiques, les pratiques de l’Ancient Druid Order, le folklore et les légendes. Mais ce Druidisme était nouveau car il se présentait sous la forme d’une Ecole des Mystères inspirée par la tradition magique occidentale. Tout comme la Wicca, ce Druidisme travaillait avec le cercle magique, avec les quatre éléments et le cinquième appelé Ether ou Esprit, symbolisé par le pentagramme Pythagoricien. Il proposait trois grades par initiation : Barde, Ovate et Druide, comme les Premier, Second et Troisième Degrés de la Wicca. Et il célébrait les huit mêmes fêtes saisonnières.


Extrait de Druidcraft - The Magic of Wicca & Druidry, par Philip Carr-Gomm


Le/la Druidcraft, le Druidisme et la Wicca sont des façons d’évoluer personnellement et d’être libres – ce ne sont pas des systèmes religieux dogmatiques, mais de nouvelles spiritualités magiques, qui tirent leur inspiration du passé, tout en proposant des manières de célébrer et de travailler qui sont en perpétuelle évolution. Au lieu de nous proposer des systèmes clé en main qu’il faut accepter dans leur intégralité, elles proposent une inspiration et des ingrédients que nous pouvons utiliser de manières créative pour façonner notre propre voie, qui correspondra à nos propres vies uniques.

La raison majeure qui fait que nous sommes attirés vers ces spiritualités, plutôt que vers les religions établies qui nous proposent ‘toutes les réponses’, c’est que quelque part en nous, nos savons que nous ne sommes pas supposés être des consommateurs passifs de la spiritualité, mais plutôt des participants actifs dans une vie qui est, de façon inhérente, spirituelle. Nous ne sommes pas dans un restaurant, nous sommes dans la cuisine ! Les religions comme le Druidisme et la Wicca nous proposent des ingrédients – des idées pour les rituels, des histoires, du folklore, des techniques – qui peuvent être combinés en des douzaines de façons différentes pour obtenir exactement ce dont nous avons besoin. Elles nous donnent un pouvoir personnel car elles font de nous les maîtres de nos vies, plutôt que de nous ôter tout pouvoir personnel avec un prêtre ou un gourou qui nous dicte ce qu’il faut faire.

Finalement, tout est là. Il y a vous et l’océan. Vous et le ciel. Vous et la terre. Maintenant et ici. Les vieilles traditions ne sont pas faites pour être préservées sous une cloche de verre. Elles sont faites pour être utilisées, modifiées, améliorées. Elles ne peuvent rester vivantes que si chacun d’entre nous les prend et les utilise à sa manière, avec ses ajouts créatifs et son inspiration, pour nous permettre de vivre une vie qui ait de la profondeur et du sens, de la beauté et des célébrations, ici et maintenant – sur cette terre, sous ce ciel, près de cette mer.


J'ai découvert récemment l'existence de cette tradition, et pourtant (je vais encore une fois raconter ma vie  ), c'est le druidisme qui m'a "parlé" en premier, bien avant que je ne découvre l'existence de la Wicca. Toutefois, à l'époque, j'avais trouvé certains concepts de la philosophie druidique un peu trop complexes. Ce qui fait que, lorsque j'ai découvert la Wicca, j'ai très vite adhéré car, tout en étant très proche sur bien des points, les bases me semblaient plus simples. Peut-être aussi que l'accent mis sur la Déesse a facilité mon engagement sur la voie païenne. Mais à présent que j'ai relativement bien exploré la spiritualité wiccane, j'ai envie et besoin de me renseigner de manière un peu plus approfondie sur le druidisme (un retour à mes premières amours en quelque sorte). J'ai enfin commencé l'étude des cours de l'OBOD sur le Druidisme, que je reçois depuis plusieurs mois mais que je n'avais pas encore eu le temps d'explorer en détail jusqu'à présent. Je dois reconnaître que je retrouve, dans ces livrets et exercices, de très nombreux points communs (ou proches) avec ma pratique personnelle, et c'est extrêmement enrichissant dans le sens où, je trouve, cela donne un nouvel éclairage. Quoi qu'il en soit, j'adopte sans hésitation le terme "Druidcraft" pour expliquer quelle est "ma" tradition : Wicca éclectique & Druidcraft (un peu long sur les cartes de visite, mais ça me correspond bien, finalement  )

posté originellement le 30 mai sur le forum du CDA

Publié dans Mes Pensées Païennes

Commenter cet article

Moonfairy 24/07/2009 22:23

Merci de partager cet extrait avec nous!
Je trouve que Phillip Carr-Gomm explique bien le fait que les spiritualités qui évoluent avec le temps et l'homme et non "stagnantes"

Louwenn Cinnamoon 18/07/2009 15:00

Très intéressant ce petit article! Merci Kat!
Bon week-end à toi ^_^