La Wicca et le Christianisme

Publié le par Kat-NightWind

La Wicca n'a pas pour but de combattre le Christianisme. Mépriser leurs croyances ou salir leur histoire n'est pas notre but, ni ne devrait être le but de quelque religion que ce soit. Ceux qui se tournent vers la Wicca simplement parce qu'ils veulent quitter le Christianisme ou parce qu'ils ne sont pas d'accord avec ses principes feraient mieux d'aller chercher ailleurs. Une religion, quelle qu'elle soit, s'intéresse aux croyances, et non à nier les croyances d'une autre. Rabaisser quelqu'un est toujours plus facile que de s'élever soi-même, mais c'est puéril et mesquin et cela n'encourage pas à une compréhension approfondie de nos croyances.

 

Ce qui m'agace par dessus tout, c'est que dès qu'on parle du Christianisme dans la communauté wiccane, il y a toujours une personne qui va dire que les fêtes chrétiennes n'ont aucune valeur car elles ont été empruntées, volées, etc. Prenons Noël, par exemple (c'est de saison). La première célébration de Noël dont on ait une trace se situe vers 325 après J.-C., et la date coïncide avec les hommages rendus à une divinité solaire honorée à Rome à l'époque. Mais la date du 25 Décembre, en soi, est sans importance. Noël est la célébration d'un événement : la naissance de Jésus. Le fait que l'Eglise ait inventé cette date ne veut pas dire que l'événement n'a pas eu lieu, mais prouve simplement qu'on ignore quand la naissance effective a eu lieu. Si l'on y réfléchit un peu, ce n'est pas surprenant puisque la Bible ne donne pratiquement jamais de dates spécifiques. 
Suggérer que le fait de placer les fêtes chrétiennes aux mêmes dates que les fêtes païennes, et de construire des églises à l'emplacement de temples païens, ait eu pour but de tromper les païens est une insulte à leur intelligence. Je n'arrive tout simplement pas à les imaginer en train de hocher la tête comme des moutons quand le prêtre chrétien leur dit "Ah, le nouveau bâtiment ! Oui, on a voulu rénover un peu, mais continuez à faire comme avant... sauf que vos dieux, maintenant, vous allez les appeler Dieu. Comme ça, vous ne vous embêterez plus avec tous ces Zeus et Héra et compagnie."

Evidemment, les missionnaires chrétiens s'efforçaient de convertir, et évidemment la coïncidence des dates et des lieux aidait à faire la transition, mais cela ne s'est pas fait en un jour, et les anciens païens eurent aussi leur rôle à jouer. Une religion est quelque chose qui évolue. Même quand de nouvelles idées sont acceptées, on ne jette pas les anciennes comme on jette un vieux journal, et l'Eglise chrétienne a eu l'intelligence de comprendre ce fait. Les ex-païens ont incorporé leurs vieilles traditions dans la nouvelle religion, et la nouvelle religion les a acceptées dans une certaine limite. Le fait que les gens ne soient pas passés en un jour du paganisme au Christianisme ne veut pas dire qu'on les ait trompés.

 

Au lieu de croire que toute l'Europe a été obligée de se convertir au Christianisme, nous ferions me de considérer le fait que l'Europe a accepté le Christianisme. Les Wiccans semblent penser que les chrétiens sont arrivés en force, ont détruit les temples et converti les foules païennes à la pointe de l'épée, mais c'est totalement faux. Lorsque le Christianisme devint la religion officielle de l'Empire Romain, ses fidèles étaient une minorité, environ 20% de la population. Il n'y a pas eu d'armée chrétienne, juste des missionnaires qui n'avaient d'autre arme que leur foi. Ils tentaient de sauver des âmes païennes. Nous pouvons penser que c'est une erreur, mais cela ne signifie pas que leurs intentions n'étaient pas honorables. Ils prêchaient et espéraient que les gens les écouteraient. Vous savez, comme les Wiccans qui font des sites internet, en espérant que quelqu'un les prenne au sérieux... Est-ce si difficile de croire que des gens se sont convertis parce qu'ils voyaient dans cette religion ce qu'ils attendaient ? Avec la chute de l'Empire Romain, la vie n'était pas facile, et le Christianisme offrait un réconfort et des réponses. Il n'y avait pas d'armée chrétienne. Pendant le premier millénaire du Christianisme, les guerres qui ont été menées l'ont été pour des terres, et non pour des questions religieuses. Evidemment, les royaumes païens étaient une cible plus tentante puisque les chrétiens n'étaient pas censés faire la guerre à d'autres chrétiens.

 

Je trouve plutôt aberrant de se plaindre de l'intolérance des autres alors que pour la plupart, nous ne sommes pas capables de lever les yeux au ciel avec dédain lorsque nous prononçons le mot "chrétien". J'avoue que j'ai été comme ça, et que cela m'arrive encore aujourd'hui quand je suis confrontée à certaines réactions extrêmes. Malgré tout, il ne faut pas mettre tous les chrétiens dans le même panier. Ce n'est pas parce qu'on croit en Jésus Christ qu'on est un inquisiteur !  Aucun extrémisme, aucun fondamentalisme n'est raisonnable. Et avant de critiquer le Christianisme pour son manque d'ouverture, nous ferions mieux de balayer devant notre porte. Au lieu de chercher à savoir quelle religion est "la meilleure", nous gagnerions sans doute beaucoup à chercher ce que toutes les religions ont en commun. Le fait de choisir telle ou telle religion n'a pas d'importance, ce qui compte, c'est l'élévation que la religion choisie nous apporte. Tout est question de point de vue, en fait. Et je pense qu'au lieu de stigmatiser les différences, l'humanité (vous, votre voisin, moi...) se porterait mieux si elle mettait l'accent sur les points communs.

 

Joyeux Noël à tous, donc ! Non pas parce que je suis chrétienne, mais parce que cette fête est aussi une période de paix, de tolérance et de fraternité...

Publié dans Mes Pensées Païennes

Commenter cet article

sarah 26/12/2008 19:25

voilà certaines précisions qu'il fallait en effet mettre en avant, la plupart oublie bien aisément que leur intolérance n'a d'égale que celle qu'ils critiquent.
merci d'avoir su trouver les mots et le courage de jeter enfin le pavé de la sincérité et de l'honnêteté dans la mare de la bétise et de l'hypocrisie !