Le Cercle

Publié le par Kat-NightWind


Le cercle est le signe le plus commun et le plus universel, on le trouve dans toutes les cultures. Pour presque toutes les civilisations anciennes, il représente l'ordre cosmique.
L'ouroboros, le serpent ou dragon qui se mord la queue, se dévorant et renaissant éternellement de lui-même, est un symbole d'éternité et de la nature cyclique de l'univers. Il exprime l'unité de toutes les choses, qui ne disparaissent jamais mais changent de forme dans un cycle de destruction et de re-création.
Le cercle est également synonyme de la Roue de la Vie. Cette forme géométrique parfaite n'a ni début ni fin, ce qui en fait le symbole parfait pour l'éternité, la plénitude, l'infini, la continuité. Mais il est aussi le symbole des limites, de l'enfermement et des cycles renouvelés.

Le cercle qui nous est le plus familier est celui de l'alliance de mariage, qui symbolise à la fois une promesse d'amour éternel mais aussi de fidélité (à la fois éternité et limite).
Dans les expressions de tous les jours, lorsque quelque chose est passé par toutes les étapes pour revenir à son départ, on dit que "la boucle est bouclée". La famille est nommée "cercle familial", les groupes sociaux sont appelés "cercles d'amis". Lorsque la solution apparente d'un problème crée un nouveau problème qui empêche de résoudre le premier, on parle de "cercle vicieux".

Pour les païens, le cercle représente l'unité, le cycle écologique Vie-Mort-Renaissance et la Roue de l'Année. Il est aussi un rappel de l'espace sacré qu'est le cercle magique et réaffirme que nous sommes interconnectés avec le Tout.

Publié dans Eso et Philo

Commenter cet article