Un peu de jargon Education Nationale

Publié le par Kat-NightWind

On dit … / on dit moins... / on ne dit plus
A
activités vocales : chant
apprenant : élève
appropriation des démarches : appliquer la méthode de travail
autosocioconstruction des savoirs : euh… aucune idée

C
capital lexical : vocabulaire
champ disciplinaire : matière
compétence transversale : quelque chose qui sert à toutes les matières
conscience phonologique : comprendre ce qu’on entend
continuum éducatif : communauté éducative : milieu scolaire

D
diffusion du savoir : enseignement
discrimination visuelle ou phonologique : reconnaître des mots ou des sons

E
évaluation diagnostique : contrôle avant d'avoir fait la leçon
évaluation conclusive : contrôle après avoir fait la leçon

G
groupe-classe : classe

I
item : exercice
inappétant scolaire : élève en difficulté : mauvais élève
interactivité : participation
induire du sens : comprendre

M
masse langagière : texte
mettre en œuvre une stratégie de recherche : réfléchir

O
outil informatique : ordinateur
outil-scripteur : stylo, crayon
ORL (Observation Réfléchie de la Langue) : conjugaison, grammaire

R
rebrassage : révision
remédiation : consolidation : soutien
référentiel bondissant : ballon
revisiter les pratiques : changer sa façon de travailler

S
séquence d'apprentissage : leçon
séquençage : division d’un chapitre en leçons
surcharge cognitive (si si ça existe) : savoir trop de choses

T
TICE (technologies de l'information et de la communication appliquée à l'école) : l'ordinateur et internet.


Item d’appropriation des démarches (en clair exercice d'application)
Extrait du compte-rendu d’une étudiante en IUFM (institut universitaire de formation des maîtres)
Je suis rentrée chez moi après une journée passée à ma résidence administrative. J’ai corrigé leurs évaluations sommatives puis j’ai préparé la prochaine séquence de mes apprenants de 4ème ; lors du séquençage, je me suis aperçue que mes activités n’étaient pas cohérentes et qu’il n’y avait pas de progression en spirale car j’avais oublié les phases de rebrassage. Lors de mes activités, je n’avais pas non plus tenu compte du profil cognitif de mes apprenants ; certains sont auditifs, d’autres visuels. J’ai donc décidé de varier mes supports en veillant à ce que ceux-ci soient centrés sur l’apprenant afin de le mener à plus d’autonomie, ce à quoi doit tendre tout cours de langue. J’ai également veillé à ce que mes activités soient transférables à d’autres compétences. La progressivité au sein de la séquence était donc plus cohérente, ainsi que le préconisent les instructions officielles du BO n°1234-AZ.

On aime ou on n'aime pas, c'est comme l'art abstrait !
Personnellement, je ne comprends ni l'un ni l'autre, et j'avoue que lorsque je reçois un document rempli de cette prose, j'ai un peu de mal à lire jusqu'au bout...

Publié dans Humeurs et Autres

Commenter cet article