Les Covens et le Système des Degrés

Publié le par NightWind

Le mot ‘coven’ est à l’origine un mot écossais médiéval, dérivé du latin convenire (se rassembler, se réunir), et qui signifiait tout simplement une assemblée. La première utilisation connue du mot s’appliquant aux sorcières est beaucoup plus tardive, en 1662, lors du procès pour sorcellerie d’Isobel Gowdie. Le mot resta peu utilisé en anglais jusqu’en 1921, lorsque Margaret Murray énonça l’idée, depuis fort discutée, que toutes les sorcières d’Europe se rencontraient en groupes de 13.

 

Dans la Wicca et d’autres formes similaires de sorcellerie néo païenne moderne, un coven est un groupe de sorcières qui se réunit pour les cérémonies. Chaque coven est autonome. La structure des covens peut varier selon la tradition, mais généralement un coven a un ou deux dirigeants, et un certain nombre de membres ayant des niveaux d’expérience variés. Dans le cadre d’un coven traditionnel, la Grande Prêtresse, habituellement assistée par le Grand Prêtre, tient le rôle de dirigeant lors des rituels, mais aussi de professeur et de conseiller pour les membres du coven et les païens non affiliés.

 

Le nombre de personnes peut varier, mais la plupart des covens sont de petite taille. Idéalement, les covens ont 13 membres (6 hommes, 6 femmes et une Grande Prêtresse) mais ce n’est pas une règle d’or. Tout groupe de trois ou plus peut être un coven. Au-delà de 13, un coven devient difficile à gérer, et dans ce cas il peut se diviser, ou ‘essaimer’. Cela peut arriver lorsqu’un Grand Prêtre ou une Grande Prêtresse nouvellement nommé part pour former son propre coven. Traditionnellement, le nouveau groupe doit fonctionner pendant un an et un jour pour être considéré comme un véritable coven.

 

Attention, tout groupe de travail wiccan ne peut pas s'auto-proclamer coven. Il ne suffit pas de regrouper quelques amis et de pratiquer ensemble pour que cela forme un coven ! Au mieux, cela formera un 'Cercle', mais seul un initié du Troisième Degré d'un coven existant peut fonder un nouveau coven. 

 

Organisation

Au sein du Coven, on trouve plusieurs catégories de membres, selon leur degré d‘initiation : 
- le Grand Prêtre et la Grande Prêtresse gèrent et guident les rituels, ils sont la plus haute autorité du Coven.
- les membres initiés au second niveau, s’appelant Prêtre ou Prêtresse, ont eux aussi une part de décision.
- les sorciers initiés au premier niveau, assistent aux rituels mais n’ont pas de droit de décision, car ils sont encore là pour apprendre.

 

Les Degrés

Les Degrés sont utilisés dans la Wicca Traditionnelle (notamment Gardnérienne et Alexandrienne). A chaque Degré correspondent un titre, des connaissances et des responsabilités. Ces éléments sont variables selon les traditions et les covens.

 

Les covens traditionnels ont habituellement trois degrés :

- Premier Degré - Initiation comme “Sorcier(e) & Prêtre(sse)”ou “Sorcier(e)”.
- Second Degré - Initiation/ Elévation comme “Grand(e) Prêtre(sse)” ou “Prêtre(sse)”
- Troisième Degré - Initiation/Elévation comme “Grand(e) Prêtre(sse) & Mage/Magicienne/Reine des Sorcières”

Certains covens ont une étape supplémentaire avant le Premier Degré, qu’ils appellent ‘apprenti’, ‘prétendant’, “novice” ou “dédicant”. L’apprenti devra suivre une période d’étude d’un an et un jour avant de pouvoir être initié au premier degré.

 

Dans la plupart des Traditions Wiccanes, le Premier Degré est nécessaire pour être considéré comme officiellement wiccan. 
Au Second Degré, le postulant a atteint une certaine aisance et peut donc partager la responsabilité de la vie religieuse et spirituelle de Coven. Les initiés du Second degré assistent la Grande Prêtresse et le Grand Prêtre dans leurs tâches, ils enseignent et aident les débutants. De manière générale, il ne peut pas y avoir moins d’un an et un jour entre le 1er et le 2e Degré.
Le Troisième Degré donne la possibilité de fonder un Coven . Le passage du Troisième Degré s’articule sur l’équilibre et la relation entre le Dieu et la Déesse, et inclut le Grand Rite. L’initié du 3e Degré maîtrise les méthodes du travail d’auto-transformation nécessaire à l’initiation et peut ainsi prendre la responsabilité de guider les autres.

 


Publié dans Bases de la Wicca

Commenter cet article

Margaux 09/05/2015 18:59

Bonsoir ,

J'aimerais savoir comment être initié ? Comment trouver un coven ?

Merci

L.N. Fascinael 27/09/2010 02:28


Bonjour,

Si un coven est forcément créé par un Wicca de troisième degrés d'un autre coven, qui a initié le fondateur du premier coven?
Je ne pense pas qu'un coven doit forcément être créé par un Wicca de troisième degrès, même si c'est préférable pour la transmission des pratiques d'une tradition. Cependant, l'actualité de la
Wicca se trouve dans l'ecclectisme et dans la naissance de nouvelles traditions. Celles-ci fondées par des Wiccas non initiés, si ce n'est par leurs études et expériences (tout comme le fondateur
du premier coven d'une tradition). Donc, selon moi, n'importe qu'elle Wicca peut fonder un coven. Non?


Kat-NightWind 13/10/2010 10:33



Le système des covens décrit dans l'article se réfère à la Wicca Traditionnelle (qui ne reconnaît pas les covens formés en dehors de la lignée), par conséquent l'initiateur du premier coven est
Gardner. On adhère ou pas avec le concept... Personnellement, je suis résolument éclectique, mais je pense qu'il est quand même utile de connaître un peu les origines. Pour ce qui est de ffonder
un coven, je ne pense pas que "n'importe quel Wiccan" puisse le faire, il faut quand même des connaissances et une expérience solides pour décider d'enseigner aux autres. La différence entre
coven à proprement parler et cercle (ou groupe de pratique) me semble fondamentale. L'actualité de la Wicca est éclectique, certes, mais elle a tendance à devenir terriblement fluffy, justement
parce qu'à force d'éclectisme, le risque est de ne plus savoir en quoi consiste la Wicca...