Le Cercle Magique - Généralités

Publié le par NightWind

Le Cercle magique est un espace non-physique construit grâce à l’énergie personnelle de la Sorcière. C’est l’environnement magique où sont accueillies et célébrées les divinités, et où prennent place les rituels et les travaux magiques. Le nom de "Cercle" peut prêter à confusion, car ce n’est que la trace physique au sol. Le Cercle magique est en fait une bulle que l’on doit visualiser et qui englobe la Sorcière et l'autel.

Le Cercle magique sert à protéger la Sorcière, mais également à favoriser la condensation d'énergie. C'est une figure fermée qui définit l’espace de travail rituel, et contient son énergie personnelle tout en gardant éloignées les énergies qui pourraient la distraire.

 

On crée le Cercle par le geste, la parole et la visualisation. L’énergie personnelle est sollicitée, ressentie et visualisée comme s’écoulant du corps à travers le couteau magique (athamé), pour créer une sphère d’énergie qui englobe la zone de travail. Traditionnellement, le Cercle de Coven mesure 2m70 de diamètre et le Cercle Individuel 1m50.

Le tracé du Cercle commence et finit à l’Est et se fait deosil, dans le sens horaire. Si vous travaillez à l’extérieur, le Cercle est marqué au sol avec l’épée par la Prêtresse qui en fait le tour. A l’intérieur, le Cercle est marqué au sol par une corde blanche (le cingulum du sorcier), par de la craie, du charbon de bois pulvérisé, de la poudre de cristal de roche, ou, si vous possédez un occultum permanent, par de la peinture blanche.

Il est préférable de garder une trace physique pour aider la visualisation du Cercle pendant tout le rituel, tout comme il est préférable de s’entraîner à former le Cercle sans avoir à faire de rituel, mais simplement pour y méditer.

Sur le pourtour du Cercle, il y a quatre bougies blanches : une au Nord, une à l’Est, une au Sud et une à l’Ouest. Si vous souhaitez avoir plus de lumière, vous pouvez ajouter des bougies allumées autour mais à l’extérieur du Cercle.

 

Une fois que le Cercle est fermé, il ne faut pas en franchir les limites, ni pour en sortir ni pour y rentrer. Cela le romprait et vous vous exposeriez à un choc énergétique mais surtout à une perte de l’énergie magique accumulée à l’intérieur.

Pourtant il est parfois nécessaire de quitter le Cercle. Dans ces cas-là, on peut ouvrir une brèche dans le Cercle avec l’athamé. Cela reste à éviter : il est préférable d’interrompre le rituel et de rouvrir le Cercle, ou de terminer le rituel pour vous occuper plus tard de ce que vous avez à faire à l'extérieur. Dans tous les cas, vous ne pourrez le faire que lorsque vous maîtriserez suffisamment la visualisation.

Si vous devez absolument quitter le Cercle sans interrompre le travail magique en cours, vous pouvez ouvrir une "porte". Cela se fait généralement à l’Est. Avec votre main, votre athamé ou un autre outil, découpez la forme d’une porte dans le Cercle. Passez au travers puis tournez-vous et refermez la porte en faisant le mouvement inverse. Lorsque vous revenez, refaites la même chose.

Publié dans Magie

Commenter cet article

Julie PLATEL 22/06/2009 19:01

Okai, alors je n'ai pas à m'inquieter.
C'est juste que j'avais des doutes parce que ouvrir une brèche, j'avais jamais fait ca auparavant, surtout que c'est de la visualisation.
mais vu les résultats de mes précédents cercles, je n'ai pas trop à m'inquietez je pense.

Julie PLATEL 22/06/2009 11:15

DIs moi, si par exemple j'ai fait un cercle avec ma mère, et qu'une fois dedans on a oublié la photo, enfait je t'explique. Ma mère est sorti prendre la photo dans la cuisine et moi j'ai maintenant la brèche en faisant en sorte sque rien en rentre et que rien ne sorte.
ca peut aller ?

Kat-NightWind 22/06/2009 18:33


ça n'est pas recommandé mais parfois, on ne peut pas faire autrement...