Rite de Yule

Publié le par NightWind

Pour ce rituel, placez votre autel face au nord et décorez-le d’une nappe rouge ou verte, placez-y du houx, du gui, des branches de conifères, des pommes de pin, du lierre, etc…
Il vous faudra :
Une bougie pour chaque Gardien, une bougie pour le Dieu, une bougie pour la Déesse.
Un rameau de houx et un rameau de gui,
le chaudron avec une bougie verte à l’intérieur,
encens : mélange de cannelle, myrrhe, oliban, et/ou safran

 

Tracez le Cercle et appelez les Gardiens. Après chaque incantation, allumez la bougie correspondante :

 

Gardiens de l’Est, gardiens des feux de nos âmes,
Aidez-nous à nous rappeler que même dans la mort, une nouvelle vie viendra.
Gardiens du Sud, gardiens de la flamme de l’intuition,
Aidez-nous à nous rappeler qu’il y a une réalité que l’on ne peut pas voir, et un savoir que l'on n’a jamais appris.
Gardiens de l’Ouest, gardiens de l’eau de guérison,
Aidez-nous à célébrer l’unité avec tout ce qui vit.
Gardiens du Nord, gardiens de nos souvenirs,
Aidez-nous à ressentir la terre sur laquelle nous marchons, et à célébrer la Roue qui tourne.

Je me tiens entre les mondes,
Là où la Terre et le Ciel, la Nuit et le Jour,
La Vie et la Mort ne sont qu’un.
Le Cercle est tracé, le rituel commence.

 

Allumez les bougies du Dieu et de la Déesse et placez le houx sur l’autel (cachez le gui sous l’autel).

 

Bénie soit la saison de Yule.
Voici le solstice d’hiver,
La plus longue nuit de l’année.
Les ténèbres sont triomphantes,
Et pourtant elles cèdent la place et se changent en lumière.
Le Soleil Roi est parti dans le Royaume de la Mort,
Et pourtant, dans le chaudron sacré de la renaissance,
Il est à nouveau transformé,
Il est le nouveau-né de la Lumière.
Bénie soit la Déesse qui lui donne naissance.
Béni soit le Soleil nouveau-né.

 

Tout est froid, et j’attends la venue de l’aube.
Comme le Soleil se lève, la Déesse, à nouveau,
Donne naissance à l’enfant divin.
Dans le silence et l’émerveillement,
Je me tiens devant le chaudron sacré,
Et je sais qu’un jour moi aussi
Je passerai dans le chaudron pour renaître.
Pour cela je remercie la Grande Mère.

 

Allumer la bougie verte dans le Chaudron en disant :

 

Le vert est pour le Seigneur nouveau-né des forêts,
L’enfant divin du Soleil qui vient à nouveau au monde.
Je t’accueille, Enfant et Consort de la Triple Déesse.

 

Placez-vous face à chaque point cardinal et levez les bras en disant :

 

Réjouissez-vous, O Pouvoirs de la Terre ! Accueillez l’enfant divin
Réjouissez-vous, O Pouvoirs de l’Air ! Accueillez l’enfant divin
Réjouissez-vous, O Pouvoirs du Feu ! Accueillez l’enfant divin
Réjouissez-vous, O Pouvoirs de l’Eau ! Accueillez l’enfant divin

 

Prenez votre Athamé et dessinez un pentagramme de bannissement dans les airs en disant :

 

Adieu au Roi du Houx !

 

Dessinez ensuite un pentagramme d’invocation en disant :

 

Bienvenue au Roi du Chêne !

 

Reposez l’Athamé sur l’autel, puis ôtez le rameau de houx et placez-le hors de la vue. Placez enfin le rameau de gui, symbole du Roi du Chêne, en place d’honneur sur votre autel.

 

Béni soit le Roi de la Lumière grandissante.
Je prie pour que tu guides tes enfants avec sûreté
Jusqu’à la saison de chaleur et de lumière.

 

Prenez la bougie de la Déesse dans la main gauche et la bougie du Dieu dans la main droite en disant :

 

Cette nuit la Déesse et le Dieu sont réunis.
Cette nuit la vie et la lumière renaissent.
Bénie soit la Lumière unique.
Bénies soient les Forces Divines de la Création.

 

Déplacez les flammes des bougies pour qu’elles ne deviennent plus qu’une. Méditez un moment sur le sens de ce geste et replacez les bougies côte à côte sur l’autel.

 

Je te salue, O Dieu des Bois et de la Vie !
Je t’honore et demande ta bénédiction.

 

Attendez en silence cette bénédiction et continuez :

 


Je te salue, Triple Déesse,
Toi qui crées la lumière à partir des ténèbres
Et la vie dans le chaudron de la renaissance.
Je t’honore et demande ta bénédiction.

 

Attendez à nouveau cette bénédiction. Buvez au Calice et versez une libation pour le Seigneur et la Dame. Terminez par la Petite Fête et l’ouverture du cercle.

 

Gardiens de l’Est (Sud, etc...)
Je vous remercie de votre présence
Et vous demande votre bénédiction en partant.
Que la paix soit entre nous,
Maintenant et à jamais.
Le Cercle est ouvert mais non rompu !
Que l’amour de la Déesse soit toujours dans nos coeurs,
Dans la joie, la rencontre, et dans la joie, le départ.
Soyez bénis !

Publié dans Sabbats et Rituels

Commenter cet article