Wicca et Sorcellerie, les préjugés

Publié le par NightWind

Lorsqu’on évoque les sorcières, la première image qui vient habituellement à l’esprit est celle d’une femme, généralement vieille et laide, touillant un chaudron rempli d’une infâme bouillie composée d’ailes de chauve-souris et d’yeux de tritons, ou alors une personne horrible qui glorifie Satan et massacre les chats du voisinage. Comment ces images se sont-elles retrouvées associées au mot sorcière ? Tout d’abord, l’image de la sorcière a été rendue maléfique par l’Eglise car cela allait à l’encontre de son système de croyances. Avec le temps, et l’arrivée du cinéma et de la télévision, le facteur peur est devenu un marché porteur pour Hollywood. Ces deux organisations ont contribué à cette mauvaise image, et aucune des deux n’a fait quoi que ce soit pour corriger les dégâts causés.
Depuis le milieu des années 90, la quantité d’informations sur la Wicca a considérablement augmenté. Et avec l'information, les stéréotypes ont également augmenté. Cet article est destiné à ceux qui ne savent de la Sorcellerie que ce qu’Hollywood ou les médias en montrent, ceux qui ne souhaitent pas réellement apprendre à pratiquer, mais qui veulent en savoir davantage sur la voie que leurs conjoints ou enfants ont décidé de suivre. Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive des stéréotypes qui existent, mais des plus communément répandus. Si le fait d’écrire ceci peut aider à une meilleure compréhension de la Wicca et du paganisme, alors j’aurai atteint mon but.

Commençons avec le grand S : le Satanisme. Les wiccans ne sont pas des satanistes. La plupart des wiccans ne croient même pas au concept chrétien de diable ou d’enfer.
Souvent associées au concept que les wiccans sont des satanistes, on trouve les idées qu’ils font des orgies dans les bois, qu’ils sacrifient des gens ou des animaux, qu’ils jettent de mauvais sorts, etc. Le mythe hollywoodien redresse encore la tête. La plupart des wiccans et de nombreuses Sorcières croient que la sexualité est quelque chose de sacré et célèbrent la fertilité comme une partie naturelle du cycle de la vie. Cependant, cela ne signifie pas ‘avoir des relations sexuelles avec tout ce qui bouge’. Les rituels n’incluent pas d’orgies. Revenons aussi sur cette histoire de sacrifices d’animaux. Bien qu’il existe des religions qui pratiquent le sacrifice d’animaux dans certaines occasions (le vaudou, par exemple), il n’en est pas de même pour les wiccans.

Maintenant que le compte des grands stéréotypes est réglé, passons à des points plus précis. Tout ce qui est Sorcellerie et Magie n’est pas mauvais. Je compare souvent l’énergie magique à l’électricité lorsque j’essaie d’expliquer cela. L’électricité n’a ni volonté ni intelligence. Nous pouvons maîtriser son pouvoir pour alimenter des machines qui vont sauver des vies, ou pour en ôter; nous décidons quel but l’énergie aura. C’est pareil pour l’énergie magique. L’utilisateur décide s’il va se servir de cette énergie pour guérir ou pour maudire. Est-ce que les wiccans et les Sorcières utilisent parfois la magie pour des “mauvaises” choses? Bien sûr. Nous sommes humains. Il existe toujours la tentation d’utiliser ce pouvoir  pour des raisons qui peuvent en pas être dans notre intérêt, “mauvais” étant un qualificatif qui varie selon celui qui l’emplois. Quelqu’un d’autre peut très bien n’avoir aucun problème avec ce que vous considérez comme un “mauvais” choix.
Logiquement, selon le paragraphe ci-dessus, il y a une éthique impliquée dans l’utilisation de la magie. De nombreux wiccans suivent des lignes de conduite éthiques pour créer le moins d’interférences négatives possible et pour assumer la responsabilité de leurs actes. D’autres ont un code d’éthique plus individualisé. Oh, et au fait, la Magie ce n’est pas comme dans Harry Potter ou Ma Sorcière Bien-Aimée. Les wiccans ne peuvent pas tortiller du nez pour que les choses arrivent, ni voler sur un balai, ni agiter une baguette et changer une souris en tasse à café. Même si j’aimerais bien, parfois, tortiller du nez pour que le ménage se fasse tout seul !

Vous aurez remarqué que j’emploie toujours des mots comme “beaucoup de” ou “la plupart des” dans mon article. De nombreux païens font ceci, ou la plupart des wiccans font cela, etc. C’est parce que tous les wiccans, païens ou Sorcières ne pratiquent pas de la même façon. Il y a de nombreuses variations dans la théologie, la liturgie et l’éthique. Il y a de nombreuses similarités dans ce que font les wiccans, mais les différences entre plusieurs types de traditions peuvent être comparées aux différences qui existent entre les diverses branches du christianisme. Les Protestants, les Méthodistes, les Baptistes et les Catholiques ont des points communs qui en font des chrétiens, mais aussi des différences.
En continuant sur cette analogie, tous les Protestants sont des chrétiens, mais tous les chrétiens ne sont pas des Protestants. De la même façon, tous les wiccans sont païens, mais tous les païens ne sont pas des wiccans. La Wicca est sans doute une des voies païennes les plus connues, mais il y a une multitude d’autres voies. L’Asatru, par exemple, est une voie qui se focalise sur les dieux nordiques et sur la reconstruction de la religion liée à cette culture. Les Hellénistes font de même avec les dieux et la culture de la Grèce. Le vaudou et d’autres voies similaires sont considérés comme des voies païennes, de même que le satanisme et la Sorcellerie non wiccane, pour ne nommer que ceux-là. Beaucoup de gens mettent en place leur propre voie païenne, en empruntant des choses à diverses cultures et pratiques pour fabriquer une voie qui fonctionne pour eux. 

Si vous avez jeté un coup d’oeil à la section "new age" ou "ésotérisme" de votre bibliothèque locale, vous pouvez avoir eu l’impression que la Wicca est juste une passade d’adolescentes, ou que c’est une voie destinée uniquement aux femmes. Il n’en est rien. Bien que de nombreux livres soient effectivement destinés aux ados ou aux femmes, il existe des wiccans des deux sexes, de toutes les origines ethniques, de toutes les idéologies politiques, classes sociales, orientations sexuelles, etc. Il y a dans la Wicca et le Paganisme une diversité époustouflante, et liée à cette diversité, une grande tolérance envers les différents modes de vie. Les wiccans et les païens ont tendance à juger autrui sur ses actes et son éthique, et non pas sur qui se trouve dans son lit ou qui récolte son vote.
Il y aura toujours des stéréotypes, surtout quand on sort des sentiers battus. J’espère être parvenue à vous avoir un peu fait changer d’avis sur certains jugements hâtifs par rapport à la Wicca. Au pire, rappelez-vous simplement que les wiccans et les Sorcières sont des gens ordinaires. Ce sont des scientifiques, des mécaniciens, des caissières ou des assureurs. Ils paient leurs impôts, amènent les enfants au foot, et font leurs courses à la même épicerie que vous. Ils sont assis à côté de vous dans le bus, ils regardent les mêmes livres que vous dans les librairies. Ils sont certes différents, mais ils font aussi partie de la société.

Publié dans Mes Pensées Païennes

Commenter cet article