Comment commencer ?

Publié le par NightWind

Lorsque l’on commence à faire des recherches sur la magie, on est vite confronté à diverses traditions, valeurs, principes, bref une multitude d’informations qui peuvent parfois sembler douteuses ou contradictoires, et il est souvent difficile de s’y retrouver et de se décider.  
La toute première chose à faire est de prendre le temps de lire et de se renseigner, car on ne peut pas pratiquer quelque chose que l’on ne connaît pas. Il est possible qu'après avoir pas mal exploré une tradition particulière, on se rende compte que cette voie ne nous convient pas du tout ou qu’au contraire, c'est ce qu'on attendait depuis toujours. Il est donc nécessaire de ne pas se précipiter dans la pratique.
Certes il faut s’être bien documenté(e) avant de se lancer, mais à un certain moment, il va falloir agir pour pouvoir progresser. Certaines personnes se lancent trop rapidement alors que d’autres tardent trop à le faire. Le premier rituel peut-être un rituel d’harmonisation, où l'on va demander à la nature de nous aider à mieux travailler avec les cycles de la vie et des saisons. Quoi qu’il en soit, il faut garder à l'esprit que lorsque l’on pratique un rituel, c’est pour un besoin ou une demande précise, et non pas pour le plaisir de pratiquer !
Les diverses traditions insistent sur la croissance personnelle : le premier outil magique étant soi-même, on ne peut éviter de travailler à la connaissance de soi, tant au niveau du corps que de l'esprit. Avant de se lancer dans la pratique magique, il faut savoir identifier ses forces et ses faiblesses, et travailler à se maîtriser et à s'améliorer. Cela peut se faire par la visualisation et la méditation, notamment. 


Avoir un enseignant ou un maître ?
Lorsque l’on débute, il peut sembler réconfortant d’avoir une personne pour nous guider, mais il faut garder à l’esprit qu’avoir un ‘maître’ peut comporter certains risques. Cela pourrait vous amener trop vite dans des domaines qui ne vous conviendraient pas ou à l'inverse vous cantonner dans un domaine sans explorer les autres possibilités. Il faut également faire preuve de prudence, car s'il y a bien des gens bienveillants dans le monde de la magie, il y en a aussi dont les intentions ne sont pas très honnêtes. Personnellement, je pense qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un maître, le meilleur des maîtres étant votre propre intuition.
Dans tous les cas, maître ou pas, prenez le temps de développer votre sens critique et avant de songer à prendre un mentor, lisez, échangez, partagez, fréquentez des forums, etc...


Choisir un nom magique
De nombreuses personnes n’ont pas d’attachement pour le nom qu’on leur a donné à la naissance, ou même le détestent. Aussi est-ce particulièrement plaisant de pouvoir choisir un nom avec lequel on se sentira en harmonie, mais ce choix doit être fait en pleine connaissance de sa signification, et de façon à ce qu'il reflète le mieux possible qui nous sommes.
La façon la plus simple de se renommer est de choisir le nom d’une divinité, d’une pierre, d’une plante, d’un animal, etc., avec lequel on s’identifie. Mais il faut également considérer le fait que vous allez révéler par votre nom beaucoup plus que vous ne pensez. Faites donc des recherches sur le nom qui vous attire, car non seulement vous en apprendrez plus lui, mais vous en apprendrez plus sur vous-même.
Il y a des méthodes plus complexes pour choisir un nom magique. On peut apprendre les significations mystiques et magiques des voyelles et des consonnes et les réunir dans un nom qui vibrera sur une fréquence propre à vous mener dans la direction que vous avez choisie. On peut aussi utiliser des supports de divination pour choisir un nom, comme les Tarots, les Runes ou même le pendule. Chaque carte du Tarot a une valeur numérique et vous pouvez l’utiliser pour faire correspondre une lettre de l’alphabet. Les Runes ont chacune une correspondance phonétique, ce qui facilite la tâche. Avec un pendule, vous pouvez ouvrir un livre de mythologie à l’index des noms et observer les réactions du pendule devant certains noms.


Changer de nom magique
Même si vous avez choisi votre nom magique depuis longtemps, il peut arriver un moment dans votre vie où vous pourrez avoir envie d’en changer ou de le modifier. Vous pouvez modifier votre nom magique à des périodes de transition, quand vous avancez dans les niveaux d’initiation, ou simplement si vous sentez que le nom que vous portiez ne vous correspond plus. Les noms  sont porteurs de pouvoir, et les énergies d’un nom inapproprié pourraient attirer dans votre vie des éléments qui ne vous seraient pas nécessairement bénéfiques. Il est cependant recommandé de ne pas changer trop souvent son nom pour ne pas disséminer vos énergies. Des cycles de trois, sept ou neuf ans peuvent être appropriés, si vous pratiquez en solitaire, pour réfléchir à l’adaptation de votre nom.

Publié dans Bases de la Wicca

Commenter cet article