De Samhain à Halloween (1)

Publié le par NightWind

Allez, à mon tour de mettre le noir et l'orange à l'honneur !
Cette fin de semaine est un jour pas comme les autres, c'est Samhain... Halloween si vous préférez, bien que ce ne soit pas (mais alors pas du tout) la même chose. Malgré tout, pour une fois que les sorcières sont à l'honneur dans l'année, on ne va pas s'en priver !

 

Mais d'où vient la fête d'Halloween ?
Posez la question autour de vous et immanquablement on vous répondra : "des Etats-Unis". Bin non, enfin un peu, mais pas tout à fait.

 

La fête d'Halloween telle qu'on la connaît (avec ses déguisements du style film d'horreur, ses citrouilles, et les enfants qui vont dévaliser les voisins de leurs bonbons), vient effectivement des U.S.A., où c'est la fête la plus populaire après Noël. Enfants et adultes se déguisent (et pas seulement en sorcières ou en fantômes ! Il y a aussi des pirates, des personnages célèbres, etc. comme un carnaval en fait...), décorent la maison et font la fête.
C'est le 20e siècle qui a rendu Halloween populaire, mais cette fête a une histoire très mouvementée !

 

Allez hop, tout le monde dans la machine à remonter le temps !

 

Nous voici donc dans les Iles Britanniques, il y a plus de 2000 ans, chez les Celtes. Ils célèbrent 4 fêtes sacrées : Samhain, Oimelc, Beltane et Lughnasadh (graphie moderne). Ces quatre fêtes sacrées sont aussi appelées des fêtes du feu (fire festivals dans la langue de William) depuis une centaine d'années parce que, pour les Celtes -et la plupart des peuples païens Indo-Européens- les feux jouent un rôle important dans les célébrations.

 

Samhain (ou Samhuinn) se prononce "sowenn" ou "sowinn" et non "sam-enn" ou "sam-eïnn", parce qu'en irlandais, mh en milieu de mot se prononce w. (Ne me demandez pas pourquoi, mon gaélique est très rudimentaire...). En irlandais moderne, Samhain se dit Lá Samhna, en gallois Nos GalenGaeaf (c'est-à-dire "Nuit des Calendes d'Hiver"), et sur l'Ile de Manx Laa Houney, Sauin ou Souney. On dit souvent que Samhain était la fête la plus importante parce qu'elle marquait le nouvel an celtique.

 

Que ce soit le cas ou pas, Samhain était le début de l'Hiver, la moitié sombre de l'année, tandis que Beltane marquait le début de l'Eté, la moitié lumineuse de l'année. Se situant "entre" les saisons, ces deux fêtes étaient considérés comme des périodes magiques où le voile entre les mondes pouvait être levé et franchi (entre le monde des vivants et celui des défunts, mais aussi entre le passé, le présent et l'avenir).

 

De nombreux événements mythologiques sont situés à Samhain : c'est à cette date que les Nemediens capturent la terrible Tour de Verre des Fomoires, c'est à Samhain aussi que les Tuatha de Danann remportent la victoire finale contre les mêmes Fomoires, entre autres. La plupart des événements mythologiques liés à Samhain ont un lien avec le combat entre les forces du mal et celles du bien, c'est-à-dire entre les ténèbres de l'hiver et la lumière de l'été.

 

L'arrivée du christianisme, bien évidemment, vient chambouler les cultes païens autochtones. Mais les traditions folkloriques, elles, sont plus difficiles à éradiquer, et les gens ne veulent pas abandonner leur fête des morts. Par conséquent, le pape Grégoire IV, en 837, fixe la date de la Toussaint (All Hallows en anglais) au 1er Novembre, rendant un peu moins dérangeantes les célébrations. Le nom de Halloween est une évolution de All Hallows Even (even comme dans evening, c'est-à-dire, en French : veille de Toussaint) : de All Hallows Even à Hallows Even (ou Hallows E'en, l'anglais ancien aimant beaucoup les apostrophes) et enfin Hallowe'en, qui a récemment perdu son apostrophe pour devenir Halloween. 

 

OK, me direz-vous, mais comment cette fête est-elle arrivée aux Etats-Unis ?
Eh bien tout simplement, elle a suivi les Irlandais ! Au milieu du 19e siècle, il y a eu une grande famine en Irlande, et près de 2 millions d'Irlandais ont émigré aux Etats-Unis, emportant avec eux leurs traditions, dont celle d'Halloween.

 

Allez, c'est tout pour aujourd'hui. Dans un prochain article, je vous expliquerai le pourquoi du comment des bonbons...

Publié dans Mes Pensées Païennes

Commenter cet article

Nathasarah 13/12/2008 17:31

merci pour ce petit rappel qui devrait être fait systématiquement, surtout avec un ton aussi sympathique, il est quand meme plus intelligent de connaitre les origines des fêtes que nous pouvons célébrer(pour ma part, Halloween en public, Samhain en privé).
quant à la signification des bonbons, j'attend avec impatience pour donner un petit cours à ceux qui viendront frapper à ma porte...