Le mégalithisme

Publié le par NightWind

Mégalithe : du grec "méga"=grand et "lithos"=pierre.

Image hébergée par servimg.com
Grand  Menhir Brisé, Bretagne


 

Le mégalithisme est un phénomène mondial, qui a connu un développement spectaculaire. La culture mégalithique était présente dans toute l'Europe, mais elle est très prolifique sur la côte atlantique, ainsi qu'à Malte, en Sardaigne et en Corse.


Image hébergée par servimg.com
  


Les mégalithes sont très anciens. Les fouilles entreprises en 1960 dans le Finistère donnèrent une datation de -3850. Au Portugal, le dolmen de Gorginao date même de -4400. Les peuples de l'époque étaient, selon toute vraissemblance, sédentaires ou semi-nomades et connaissaient l'agriculture et l'élevage. Ils vénéraient la Grande Déesse et l'ont représentée à maintes reprises sur les murs des dolmens, sous des formes très stylisées.

Le terme "mégalithe" est parfois aussi employé pour désigner des monuments d'autres zones géographiques du monde où une architecture à base de grands blocs de pierre s'est développée. On en retrouve sur tous les continents. Les monuments mégalithiques possèdent vraisemblablement tous une signification religieuse.


Image hébergée par servimg.com
 
Menga Antequera, Espagne 

Les débuts du mégalithisme

Dès le début du 5e millénaire, apparaissent un peu partout sur la façade atlantique européenne des édifices imposants, érigés au moyen de blocs énormes de pierre.


Image hébergée par servimg.com 
Cromlech d'Okabe, Pays Basque

En France, la zone de plus grande ancienneté comprend la région délimitée par le Poitou, la Bretagne et la Normandie, où les dates remontent jusqu'à une période qui se situe entre -4300 et -4600. Vers 4530 avant J.C., des peuples Cardiaux, venus probablement du Portugal et d'Espagne, s'établissent en Vendée et en Charente. Entre 4000 et 3800 avant J.C., des Rubanés, originaires du Bassin Parisien, s’installent en Bretagne. C’est le mélange de ces deux peuples qui va donner naissance à la civilisation des mégalithes sur le littoral atlantique français.

Vers 3800 / 3400 avant J.C., les Rubanés dominent les côtes atlantiques et y construisent de longs tertres funéraires. On situe le début des constructions de menhirs et dolmens vers 3600 / 3200 avant J.C. Les peuples du littoral atlantique ont commencé à enterrer leurs morts dans des sépultures mégalithiques à partir de 3600 avant J.C.

Au début, les tombes étaient constituées par des coffrages sans accès, cachés dans des tertres de vase, calés par des pierres et entourés d'un fossé (tumulus carnacéens de type " Mané-Hui " à tombes individuelles contenant des offrandes de poteries).


Un art préhistorique

Image hébergée par servimg.com
Gavrinis, France - gravure en écusson symbolisant la Déesse des Origines

Même si sa fonction première n'était pas directement artistique, mais religieuse, le mégalithe est parfois le support privilégié de l'art de son époque. Par exemple, les orthostats (pierres verticales) des dolmens peuvent être ornés de gravures très complexes dont la symbolique nous échappe souvent ; ils peuvent également avoir été sculptés et présenter une forme anthropomorphe, s'apparentant ainsi à de véritables statues préhistoriques, dont certaines sont caractérisées au point d'avoir des seins (divinité tutélaire féminine ?), des rangs de colliers, etc. De même, les statues-menhirs sont des mégalithes dont les gravures parfois fort évoluées et nombreuses sont les témoins de l'activité artistique des hommes de la préhistoire, l'art s'associant au sacré.

Image hébergée par servimg.com 
Statue-Menhir à Filitosa, Corse

Les différents types de Mégalithes

*°*°* Le Dolmen *°*°*
Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Antada Aboboreira, Portugal - Le Pouget, Languedoc

Le mot dolmen est un barbarisme issu de deux mots bretons : "taol", "table", et "men", "pierre". Le dolmen désigne une construction faite de blocs dressés parallèlement supportant de grandes dalles de pierre posées horizontalement par-dessus, formant un couloir et/ou une chambre. Les dalles de couverture peuvent atteindre plusieurs dizaines de tonnes.
Pendant longtemps, l'image traditionnelle du dolmen était une table de pierre formée d'une dalle et de deux montants, qui aurait servi comme autel de sacrifice des Celtes. La vérité est totalement différente, les dolmens sont des monuments complexes formés de plusieurs dalles, qui appartiennent à l'époque reculée du Néolithique (de 5000 à 2500 ans avant J.C.), donc bien antérieurs à l'arrivée des Celtes.

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Galway, Irlande - Ganghwa, Corée

Ce sont des monuments funéraires, des sépultures collectives de tout un groupe humain sur plusieurs générations. Leur architecture est variable : le dolmen peut être formé d'une ou plusieurs chambres de forme plus ou moins circulaire ou polygonale, accessibles par un couloir, ou plus simplement d'un couloir que l'on qualifie d'allée couverte.
Le dolmen est la structure interne du monument d'origine, il était recouvert de pierres sèches et de terre pour former une petite colline. Avec le temps, la terre a été ravinée et les pierres sèches ont été réutilisées comme matériaux de construction.

Il existe plusieurs types de dolmens : en V, en croix, allée couverte et autres chambres à couloirs dont les formes et les dimensions varient selon l'époque.

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Minerve, Languedoc - Axeitos, Espagne

L'ancêtre du dolmen est le caisson en pleine terre, constitué de quatre pierres plates sous dalle faîtière ou le tumulus avec fosse centrale (Néolithique ancien). Les premiers dolmens véritables apparaissent vers 3500 avant J.C. Les derniers datent d'environ 1800 avant J.C.

*°*°*° Le Cairn *°*°*
Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Barnenez, Bretagne - Lamalou, Languedoc

Le mot "cairn" vient de l'irlandais "charn", qui désigne un tertre recouvrant un ou plusieurs dolmens.

Les cairns sont des sépultures collectives datant du Néolithique (de -5000 à -2500 ans), période antérieure à l'âge du bronze. Le cairn est constitué de un ou plusieurs dolmens, recouverts d'une masse de pierres sèches (pierres, grossièrement de la taille d'une brique, détachées du sous-sol rocheux) bien calées entre elles. Des portiques constitués de trois pierres monumentales en U inversé forment l'entrée des cairns. Des dalles de pierres en position verticale sont disposées sur le pourtour comme parement.

Image hébergée par servimg.com

Des variantes sont aussi visibles dans la conception architecturale de fond du cairn. Il y en a avec ou sans allée couverte, certains ont un dolmen sans couloir, d'autres ont un dolmen à double muraille. Ce type de dolmen présente en général une chambre principale ou une galerie munie d'un petit portique à l'ouest, et une autre chambre, plus petite, fermée à l'est.

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Gavrinis, Bretagne -  Newgrange, Irlande

*°*°* Le Menhir *°*°*
Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Kerloas, Bretagne - Essertes, Suisse

Le mot "menhir" vient de deux mots bretons : "men" qui signifie "pierre" et "hir" qui signifie "long", mais en Breton, le mot "menhir" ne signifie rien, c'est un barbarisme (le mot breton servant à désigner les menhirs est "peulvan").
Un menhir est un bloc de pierre généralement de forme allongée, à peine dégrossi, de hauteur variable (allant de quelques centimètres à 20 mètres), dressé verticalement comme une sorte de grande stèle. Ces pierres ont été enfoncées dans le sol de plusieurs décimètres et calées par de la pierraille. Le plus grand de tous les menhirs se situait à Locmariaquer, dans le Morbian, il mesurait 23 m de haut pour un poids de 280 tonnes. Il git aujourd'hui au sol, brisé en quatre morceaux.

Image hébergée par servimg.com

Les plus hauts menhirs actuellement encore debout, avoisinent les 10 mètres pour un poids de plus de 100 tonnes. Parfois le menhir a été déplacé de plusieurs kilomètres depuis son lieu d'extraction. Les menhirs peuvent être isolés ou regroupés en enceintes ou en alignements.

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com
Ballinagree, Irlande - Almendres, Portugal

A l'inverse des dolmens, les menhirs demeurent des monuments mégalithiques dont la signification n'est pas identifiée. Les alignements (dont certains sont estimés à 10 000 pièces) tendent à étayer cette hypothèse. Un alignement de menhirs regroupe des centaines de pierres rangées en longues files parallèles, avec entre chaque pierre un écart à peu près équivalent. Les plus grands alignements dans le monde sont ceux de Carnac en Bretagne. La plupart des alignements du monde sont disposés en lignes d'est en ouest.

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com
Ales Stenar Bres, Suède - Carnac, Bretagne

On ignore le rôle ou la signification des menhirs, mais on sait qu'il ne s'agissait pas de tombes. La plupart des préhistoriens s'accordent pour leur reconnaître une fonction cultuelle. De nombreuses hypothèses ont été émises, les plus vraisemblables parlent de sites religieux en relation avec le soleil et / ou les autres astres. De plus on a constaté dans les alignements une importante déformation des courants telluriques (employés entre autres par les sourciers), qui semblent être canalisés par les pierres.


Image hébergée par servimg.com
 Image hébergée par servimg.com
Spellenstein, Allemagne - Ginestous, Languedoc

*°*°* Le Cromlech *°*°*
Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com
Callanish, Ecosse - Perrarines, Languedoc

Cromlec’h est un mot brithonnique (breton/gallois). Le mot anglais équivalent est "henge" (structure circulaire composée d'un talus et d'une fosse, que l'on rencontre sur les Îles Britanniques).

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com
Avebury, Grande-Bretagne - Dowth, Irlande

Ce sont des cercles de pierres (menhirs ou dalles dressées) dont la fonction, comme celle des menhirs, demeure mal connue. Le mélange de la tradition des henges et des alignements donna naissance aux "cromlechs" (cercles ou demi-cercles de menhirs). Ceux-ci étaient orientés vers le lever ou le coucher du soleil à l'époque des solstices.
Le plus spectaculaire de ces édifices est sans conteste le cromlech de Stonehenge qui date du Bronze Moyen, mais des cercles plus modestes et souvent plus anciens existent en de nombreuses régions de l'Europe. Il s'agit parfois (pour les plus petits) de restes de tumulus, comme en témoignent les sépultures découvertes en leur centre. Toutefois, les cercles les plus étendus ne peuvent être rattachés à des structures tumulaires. L'hypothèse la plus courante est celle du temple, mais les cromlechs auraient aussi bien pu avoir une fonction plus générale de lieux de rassemblement, comme les forums de l'Antiquité.

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com
Carrowmore, Irlande - Kausoko Lepoa, Pays Basque

Glossaire

Allée couverte : Sépulture mégalithique allongée, avec des dalles de même hauteur.

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com
Borger Odoorn, Pays-Bas - Roch Feutet, Bretagne

Hypogée : Grotte funéraire creusée dans le sol, souvent recouverte de dalles mégalithiques.
Statues-menhirs : en Corse, les menhirs sont dans certains endroits sculptés sous des formes anthropomorphes.
Temple maltais : les temples de l'île de Malte, conçus à l'aide de grands blocs, sont orientés selon les mouvements apparents du soleil.

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com
Ggantija - Tarxien

Tholos : Dôme de pierre en encorbellement terminé par une dalle, ou "fausse coupole".
Trilithe : mot latin se traduisant littéralement par "trois pierres". L'appellation désigne deux pierres qui en soutiennent une troisième, formant une sorte de porte.

Image hébergée par servimg.com 
Trilithe à Stonehenge, Grande-Bretagne

Tumulus : mot latin désignant un tertre. Désigne les tertres, monticules composés de terre, recouvrant un ou plusieurs dolmens. 

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com
Tumulus St Michel, Bretagne - Tumuli satellites à Knowth, Irlande

Publié dans Autour d'Avalon

Commenter cet article